Arrêt sur image
AnnT 19 septembre 2015
Télécharger Arrêt sur image :

Il a 50 ans, peut être 55 ans mais pas plus … qui sait ! Les cheveux grisonnants, clairsemés sur le haut du crâne, la peau légèrement hâlée. Il porte des lunettes de soleil, cachant ainsi son regard. Noir ? Charmeur ? Perdu? Ou bleu d’acier ? L’âge a dessiné ses traces, affaissant les joues sous la barbe poivre et sel, traçant quelques vagues inquiétudes sur son front. Le nez s’est légèrement enflé à l’usage, trop de whisky ou peut-être trop de coups de soleil.

Oui bien sur il s’agit d’un touriste, car il porte à son œil un appareil photo dernier cri. Ses lunettes relevées sur le front, j’aperçois maintenant le regard aiguisé, celui du photographe chevronné. Un œil légèrement fermé pour faire le point, jaugé la profondeur de champ tandis que l’autre œil s’agrandit pour prendre la mesure du cadre et de la lumière. Voilà des années que j’observe les photographes de rue. Amateurs ou professionnels, ce qui m’intéresse n’est pas tant le point de vue qu’ils choisissent mais leur posture et le temps qu’il consacre à figer l’instant. L’objectif s’enclenche d’un ton ferme et agréable. Aussitôt le cliché dans la boite, les lunettes retombent sur le nez. L’appareil glisse sur le ventre rebondi par le temps. Un léger sourire apparaît à la commissure des lèvres du photographe, satisfait de sa prise de vue.

1 Commentaires

  1. Photographier le photographe qui photographie le photographe etc….chercher l’envers de l’image, la perspective plutôt que le tableau, la composition plutôt que la musique, le code plutôt que le programme, c’est chercher au-delà du décor.

Votre commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publié. Les champs marqués * doivent être remplis.